Décoration : Décorations d'Halloween: Il recrée une scène de «Dirty Dancing» avec des squelettes

Décorations d'Halloween: Il recrée une scène de «Dirty Dancing» avec des squelettes

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Maisons dans Décoration
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Joseph Lee, un homme de Chicago, a décidé de rendre tout un hommage au film « Dirty Dancing » cette année pour l’Halloween.

Rappelons tout d’abord que « Dirty Dancing » (« Danse lascive » au Québec et au Nouveau-Brunswick) est un film musical américain réalisé par Emile Ardolino, sorti en 1987.

Le film raconte l’histoire de Bébé (Baby en VO) — de son vrai prénom Frédérique (Frances en VO) — fille cadette de 17 ans d’une riche famille américaine, qui passe ses vacances à l’été 1963 avec ses parents et sa sœur dans la région des montagnes Catskill dans l’État de New York, à la pension de la famille Kellerman, peut-on lire sur Wikipédia. Elle se trouve mêlée à la vie des employés de la pension et se trouve confrontée à un monde qui lui est complètement étranger, celui de la danse. Malgré le désaccord de son père, Bébé va connaître une histoire d’amour avec Johnny, le professeur de danse de l’établissement, issu d’un milieu social très différent de celui de la jeune femme.

« Dirty Dancing » est un film culte que des millions de personnes de plusieurs générations ont vu.

Voici donc les décorations d’Halloween de Joseph Lee : 

La mise en scène fait évidemment référence au numéro de danse à la toute fin du film. 

Sur l’une des pierres tombales, on peut lire « Had the time of my life » (qui veut dire « J’ai eu le meilleur moment de ma vie ») en référence à la chanson thème du film alors que sur l’autre on peut lire « Nobody Puts Baby in the Ground » (qui veut dire « Personne ne met Bébé au sol »), une petite modification de la phrase culte « Nobody Puts Baby in the Corner » que l’on peut traduire par « On ne laisse pas Bébé dans un coin » et qui fait référence à cette scène mythique du film qui se passe juste avant le numéro final.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Twittter
Crédit Photo: Twitter