Images : Authentique bicentenaire de la fin du régime français dont l'intérieur séduit avec ses murs en pierres et ses boiseries

Authentique bicentenaire de la fin du régime français dont l'intérieur séduit avec ses murs en pierres et ses boiseries

Trois chambres, deux salles de bain... Et un style qui charmera les amateurs de maisons anciennes!

Publié le par Les Maisons dans Images
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Véritable joyau qui a su traverser le temps avec grâce, cette résidence de Neuville dans la région de la Capitale-Nationale charmera les amateurs d'histoire et de maisons anciennes. 

Authentique dans sa forme et dans sa conception, cette résidence s'inspire d'une maison voisine vieille d'au moins 250 ans. 

Source image : Frédéric Masson / Remax

Dans l'inventaire du patrimoine bâti de l’est de Portneuf qui a été réalisé en 2013, on peut y lire l'intéressante notice historique qui suit: 

En 1767, Pierre Loriot donne à son fils Charles la maison voisine, connue sous le nom de "maison Soulard" ou "maison Adjutor-Soulard". En 1800, Charles Loriot lègue ses biens à ses fils Pierre et Charles (fils). La maison familiale va à son fils Pierre. Dans cet acte, on spécifie que les parties veulent bâtir une maison de pierre, une grange et une étable pour que chacun des donataires possèdent sa propre demeure. Cette maison est celle à l'étude. Elle a été construite au tout début du 19e siècle, entre 1800 et 1809, fort probablement par Charles Loriot (fils), Charles Loriot (père) et Pierre Loriot pour servir de résidence à Charles Loriot (fils). Cette maison présente les mêmes caractéristiques d'ensemble que sa voisine, la maison Soulard, que voici : les dimensions sont presque semblables, les ouvertures sont identiques, la cheminée centrale en pierre (aujourd'hui disparue), le pignon sud-ouest est en pierre alors que l'autre est en bois ce qui témoigne d'un savoir-faire traditionnel propre à la famille Loriot dont plusieurs de ses représentants étaient maçons. En 1907, la maison devient la propriété des Soulard. Elle fut restaurée par Geneviève Gaudreau et Frédéric Ratté, les nouveaux propriétaires. [Source : Ville de Neuville / Portneuf Culturel]

C'est ainsi dire que bien qu'elle tire ses origines des années 1760, cette résidence a probablement été construite au tout début des années 1800. 

Source image : Frédéric Masson / Remax

L'intérieur ressemble à ce à quoi on s'attend d'un maison en pierres d'époque: murs en pierres, plafonds avec poutres apparentes, fenêtres et moulures en bois, tout y est. 

Source image : Frédéric Masson / Remax

Très convivial, le rez-de-chaussée à aire ouverte abrite le salon, la salle à manger ainsi que la cuisine. 

Source image : Frédéric Masson / Remax

En 2010, d'importants travaux ont été entrepris afin de préserver son cachet historique et de s'assurer de sa pérennité. 

Source image : Frédéric Masson / Remax

Remodelée de manière à s'insérer dans la vie actuelle, la cuisine a su préserver son allure rustique grâce à ses armoires en bois qui se marient à merveille avec les boiseries murales et le plancher. Notez la présence de cette poutre massive qui traverse la cuisine et qui paraît avoir beaucoup de vécu.

Source image : Frédéric Masson / Remax

Entre la cuisine et la salle à manger, un grand îlot avec évier double peut aussi servir de comptoir repas.

Source image : Frédéric Masson / Remax

Le rez-de-chaussée est pourvu d'une spacieuse salle d'eau. Comme vous pouvez le constater, des installations pour une douche sont déjà présentes.

Source image : Frédéric Masson / Remax

Il s'agit également de la pièce où se trouve l'espace laveuse-sécheuse, dissimulé derrière des portes en bois.

Source image : Frédéric Masson / Remax

Lorsqu'on monte à l'étage, on a l'impression de pénétrer dans un autre univers dans lequel les boiseries prédominent. 

Un espace boudoir ouvert sert actuellement de bureau et mène aux trois chambres à coucher qui prennent place à l'étage. 

Source image : Frédéric Masson / Remax

Nichée sous le plafond cathédrale tout en bois et avec son mur en pierres des champs, la chambre principale a un charme fou.

Source image : Frédéric Masson / Remax
Source image : Frédéric Masson / Remax

Deux autres chambres à coucher accompagnent la chambre des maîtres à l'étage. 

Source image : Frédéric Masson / Remax

Toutes deux de plus petites dimensions, elles possèdent un style similaire avec la présence de maçonnerie en pierre et d'une lucarne sous le plafond mansardé.

Source image : Frédéric Masson / Remax
Source image : Frédéric Masson / Remax

La salle de bain complète se trouve à l'étage avec les chambres. 

Source image : Frédéric Masson / Remax

Outre sa belle vanité double en bois, elle dispose de beaucoup de rangement, d'une baignoire ornée de boiseries de même qu'une douche indépendante. 

Source image : Frédéric Masson / Remax
Source image : Frédéric Masson / Remax

Sise sur un charmant terrain champêtre d'une superficie de 32 175 pieds carrés, la résidence est agrémentée d'une terrasse avec pergola à l'arrière et de plusieurs espaces de stationnement.

Source image : Frédéric Masson / Remax

Une grange servant aussi de garage se trouve à côté de la maison et on y aperçoit également ce qui ressemble à un four à pain extérieur. 

Source image : Frédéric Masson / Remax

Cette magnifique ancestrale tout entourée d'arbres matures est située dans une zone patrimoniale de la municipalité de Neuville, à quelques pas du Fleuve Saint-Laurent. 

Elle pourrait vous appartenir pour 399 000$. 

Tous les détails ici.

Avant de terminer, jetez un coup d'oeil à cette beauté ancienne vendue meublée.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: https://www.frederickmasson.com/ · Crédit Photo: Frédéric Masson / Remax