Images : Des parents construisent des mini-maisons à chacun de leurs ados!

Des parents construisent des mini-maisons à chacun de leurs ados!

​Tout le monde a son espace : il n’y a pas de chicane!

Publié le par Les Maisons dans Images
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Des parents ont eu l’idée du siècle, et alors que la pandémie de la COVID-19 prend de l’ampleur aux États-Unis et ailleurs, ce qui cause de nous isoler davantage les gens et à limiter les interactions et déplacements, ça semble être un concept que certains devraient adopter au Québec aussi. 

Cette famille de quatre membres, les Brinks, a décidé en 2015 de quitter leur Michigan d’origine pour déménager à la lisière de la Forêt nationale Daniel Boone, dans l’est du Kentucky. Papa Brinks souhaitait garder tout le monde sous le même toit, mais maman Brinks a eu l’idée créative de construire une ferme respectueuse de l’environnement avec des chalets surélevés qui offrent à leur fille et à leur fils adolescents une mini-maison personnelle, tout ça en gardant la famille unie. 

«Au départ, mon mari nous voulait tous ensemble dans une petite maison, mais j’ai plaidé au nom des enfants pour leur propre vie privée», a souligné la mère Keli Brinks dans une interview avec Business Insider Australia.

Sur le vaste terrain, on y trouve non seulement les mini-maisons de chaque membre de la famille mais aussi une grange pour les animaux, notamment des chèvres et des poules qui aident à nourrir la famille et entretenir les environs. 

Dans sa demeure personnelle, la fille de la famille Lennox, âgée de 18 ans, nous montre fièrement les volets de sa maison qui débouche sur un intérieur surprenant. On y retrouve un divan, un lit mezzanine, un clavier et une brillante façon de fonctionner sans se cogner, un éclairage LED pour tout l’espace. 

Crédit photo: Business Insider Australia

On nous présente aussi la mini maison de son jeune frère Brodey, âgé de 16 ans, qui remplie de ses souvenirs de football, avec une palette de couleurs intérieures bleu foncé et vert pour une touche naturelle qui s’harmonise avec les environs.

Crédit photo: Business Insider Australia

Il y a des espaces communs où se rassemble la famille pour le repas et les soirées de jeux dans le pavillon de la piscine. Une salle de bain commune est disponible dans un autre bâtiment. Lennox explique d’ailleurs qu’elle doit traverser la cour pour utiliser les toilettes.

Crédit photo: Business Insider Australia

Les parents Keli et Ryan résident dans une mini maison qui dispose d’une cuisine, où ils préparent les repas en réduisant le plus possible l’empreinte carbone. Ils font ainsi avec d’autres aspects de leur vie : ils sèchent les vêtements sur la corde en plus de composter et de recycler. Ils admettent fièrement qu’ils ne produisent qu’un seul sac de déchets par semaine pour toute la famille. 

La maison des parents est d’une superficie de 280 pieds carrés - il s’agit de la plus grande de la propriété. À un coût de construction de 9000 $ US (soit environ 11 750 $ en dollars canadiens), c’était aussi celle qui a coûté le plus cher à bâtir. 

Lennox termine sa visite avec l’immeuble du bureau, où se trouvent l’ordinateur, l’imprimante et le modem. Dans cette petite cabane autonome, les parents y travaillent en toute intimité. 

Crédit photo: Business Insider Australia

Ça fait plus de quatre ans que les Brinks sont installés ainsi, et on doit admettre qu’il s’agit d’une solution idéale pour certaines familles et groupes d’amis qui tentent de se réunir tout en conservant leur espace privé pendant la pandémie. 

Crédit photo: Business Insider Australia

Les Brinks ont investi près de 77 000 $US, ce qui correspond à un peu plus de 100 000 $CAN, pour leur petit domaine et nous avons l’impression qu’il donnera bien des idées à des parents qui souhaitent une pause de leurs ados tout en les gardant bien près pour des moments en famille. 

Alors, qui s’y met?

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Business Insider Australia · Crédit Photo: Business Insider Australia