Images : Des villages de minimaisons contre l'itinérance

Des villages de minimaisons contre l'itinérance

Une idée ingénieuse.

Publié le par Les Maisons dans Images
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que Los Angeles fait face à une pénurie de logements abordable, la ville californienne tente un tout nouveau projet pour lutter contre l'itinérance, rapporte Radio-Canada. 

Photo : Capture d'écran - Facebook

L'endroit n'est pas très grand, mais permet à ceux qui y vivent d'y retrouver l'impression d'être « à la maison », rapporte la chaîne publique. 

Photo : Capture d'écran - Facebook
Photo : Capture d'écran - Facebook

« Je peine à y croire, je me réveille dans un endroit et peu importe la taille, j'ai de l'intimité », confie Zuri-Kinshasa Maria Terry à Radio-Canada. La dame vivait dans la rue avant de pouvoir trouver refuge dans une minimaison. 

Les minimaisons contiennent deux lits et possèdent l'air climatisé. 

Photo : Capture d'écran - Facebook

« Vous n'avez pas à vous inquiéter que des gens entrent par effraction et prennent vos effets personnels », ajoute Jérôme Bestul, un autre résident du village de minimaisons, au sujet des portes qui se verrouillent de l'intérieur et de l'extérieur.

Radio-Canada rapporte que trois autres villages similaires sont installés sur des terrains vagues ou d'anciens stationnements de Los Angeles. 

Photo : Capture d'écran - Facebook

Les maisons coûtent entre 5 000 et 9 000 $ chacune. Et la Ville en a acheté plus de 450. 

L'organisme Home of the Valley est en charge de la gestion des villages. 

Photo : Capture d'écran - Facebook

Pour les occupants, il s'agira d'une solution temporaire entre la rue et un vrai logement. 

Voici le reportage de Radio-Canada: 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook