Images : Transformation spectaculaire d’une maison victorienne de 1887 en plein coeur du Plateau Mont-Royal

Transformation spectaculaire d’une maison victorienne de 1887 en plein coeur du Plateau Mont-Royal

​Le AVANT et APRÈS sont le jour et la nuit. Incroyable rénovation par une firme montréalaise!

Publié le par Les Maisons dans Images

Du talent, il y en a à Montréal, et dans le secteur de l’architecture, une firme se démarque, surtout grâce à l’un de ses plus récents projets au cœur du Plateau Mont-Royal dans la métropole. La firme _naturehumaine fait tourner des têtes grâce à leur transformation spectaculaire d’une maison victorienne de 1887, qu’ils ont baptisé La Doyenne. 

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

À proximité du Carré Saint-Louis, la maison sort maintenant du lot avec un caractère moderne qui a été ajouté avec respect pour le cachet d’antan. Ce qui est de plus impressionnant est la façon dont les architectes ont effectué l’agrandissement dans la cour arrière en visant à préserver l’intimité des occupants tout en laissant pénétrer la lumière naturelle. 

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

Et ça crée tout un impact dans les pièces à l’intérieur comme l’explique l’équipe sur le site officiel de la firme. 

«La singularité du projet provient de l’intégration de multiples variations des niveaux d’étage. On entre dans la maison par le salon, situé à un demi-niveau au-dessus de la rue pour se rendre jusqu’à la cour arrière, légèrement encastrée dans le jardin. Cette intervention vise à créer un décalage de hauteur par rapport au niveau des terrasses voisines tout en renforçant la verticalité des volumes intérieurs. Les proportions de l’espace de salle à manger et cuisine sont alors perçues comme étant à double-hauteur.»

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

Nos coups de cœur pour les détails intérieurs ne s’arrêtent pas là. L’impressionnant escalier à l’entrée a été préservé avec tous ses détails ainsi que restauré. 

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

Deux autres escaliers ont été ajoutés pour accéder aux nouvelles dispositions de la propriété ; le premier relie d’une volée le salon à la salle à dîner. Le second, hélicoïdal, mène à la terrasse sur le toit. 

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

La firme _naturehumaine est fière d’avoir utilisé des matériaux nobles, «tels que les planchers et les mobiliers de bois en chêne caractéristique des anciennes demeures bourgeoises, et de matières brutes comme les comptoirs en acier inoxydable que l’on retrouve dans la cuisine et les salles de bains.» 

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

Cette talentueuse équipe d’architectes a trouvé les mots justes pour vendre le projet: «Ainsi, la Doyenne capitalise sur la densité de son environnement pour dévoiler un projet intimement intégré à son milieu. Déployée sur 4 niveaux, sa spatialité intérieure se révèle être un espace continu accentuant l’interrelation entre les pièces de la maison.» 

Voici d’autres photos de cette magnifique maison victorienne: 

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine

Source: _naturehumaine · Crédit Photo: Source image: par le photographe Raphaël Thibodeau sur le site _naturehumaine