Images : Voyez comment un couple a décidé d’abandonner leur résidence principale pour vivre dans une mini-maison dans leur cour arrière.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Voyez comment un couple a décidé d’abandonner leur résidence principale pour vivre dans une mini-maison dans leur cour arrière.

Un choix de vie différent!

Publié le par Les Maisons dans Images
Partager sur Facebook
71 71 Partages

Voici l’histoire de ce couple

Jean-Luc et Marie-Hélène vivent dans leur ancienne arrière-cour. Non, ce n'est pas une histoire d'expulsion mais on se demande ce qui pourrait forcer quelqu'un à abandonner sa maison et à chercher refuge dans une plus petite maison.

En septembre dernier, le couple a terminé la construction d'une petite habitation de 930 pieds carrés, moderne de style scandinave, derrière leur maison. 

Pendant une grande partie de la dernière décennie, la couple a habité une maison de 1910 située dans la banlieue de Montréal à Saint-Lambert. Après avoir acheté la maison de trois chambres à coucher de 1 200 pieds carrés, ils ont passé six ans à la restaurer de façon experte, soulignant les attributs édouardiens, y compris les moulures élégantes et les boiseries d'origine, mais...

Cuisine

Pendant la rénovation de leur maison, ils ont séjourné périodiquement dans une petite habitation d'une chambre à l'arrière, un vestige de l'histoire de la maison. Le quartier des invités de 600 pieds carrés datait de 1890. C'est là que les propriétaires d'origine ont vécu jusqu'à ce qu'ils puissent se permettre de construire une plus grande structure sur le terrain de 6 000 pieds carrés.

Apprécier l’expérience

Ils ont tellement aimé l'expérience qu'ils ont décidé qu'il serait plus logique pour eux de réduire les effectifs de la grande maison et de déménager dans l'arrière-cour. «Nous voulions avoir un pied-à-terre que nous pourrions maintenir facilement afin que nous soyons libres de voyager et de faire d'autres choses», dit le couple.

De nombreuses municipalités, y compris Saint-Lambert, désapprouvent la construction de nouveaux appartements à l'arrière, craignant la densité ajoutée ou le changement d'esthétique en bordure de rue. Mais comme le couple en avait déjà une habitation (même vieille) ils ont été autorisés à l'élargir et à l'améliorer, dans certaines limites.

 La salle de bain

Pour construire leur nouveau lieu, ils ont écouté la recommandation d'un ami et ils ont engagé le studio d'architecture La Shed, une jeune entreprise qui a remporté en 2016 le prestigieux prix Emerging Architectural Practice de l'Institut royal d'architecture du Canada.

La salle de bain, adjacente à la chambre d'amis, offre un espace au décor classique. Cette pièce dispose d'une baignoire classique à pattes blanches et de murs de grange fabriqués à partir de planchers récupérés de la cabane d'origine. 

Terrasse

Le plus grand défi était de créer un sentiment d'intimité, surtout en sachant que le lot original serait divisé, et la maison principale vendue à quelqu'un d'autre. Beaucoup d'acheteurs potentiels ne sauteraient pas de joie à l'idée d'avoir le résident précédent vivant dans leur jardin, surtout si cela signifiait avoir une fenêtre littérale dans leur vie, mais le résultat est vraiment surprenant et le couple et les nouveaux propriétaires vivent dans l’harmonie.

Feriez-vous comme ce couple?

Le couple partage qu’ils sont très heureux dans leur petite maison. Il ne voudrait pas vivre ailleurs. Même si on leur offrait un million de dollars, le couple n’en voudrait pas ; habiter dans une maison plus petite leur permet de voyager et de prendre le temps de vivre. 

Feriez-vous comme ce couple?

Partager sur Facebook
71 71 Partages

Source: The globe and mail
Crédit Photo: The globe and mail