Trucs et Astuces : La maison de cet ingénieur est restée au sec malgré l'inondation
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

La maison de cet ingénieur est restée au sec malgré l'inondation

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Maisons dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
85 85 Partages

L'ingénieur Marc Legault est très fier. Même si sa maison est entourée des eaux de la rivière des Outaouais à Gatineau, elle résiste à l'eau. C'est près d'un demi-mètre d'eau qui entoure sa résidence. L'homme a expliqué ce qu'il a fait à TVA Nouvelles. 

« On a décidé de rebaptiser la maison “l’île Legault”. Plus besoin d’aller en vacances pour être sur une île maintenant, ma résidence en est devenue une », a dit Marc Legault en riant à TVA Nouvelles.

Marc Legault réside dans sa maison depuis février dernier. Normalement, elle est à une dizaine de mètres de la rivière. Mais depuis les inondations, elle est complètement entourée d'eau, comme une île. « Même les 50 derniers mètres de la rue qui mène à sa demeure sont submergés », d'après TVA Nouvelles.

Pourtant, l'eau ne s'est pas infiltrée dans sa résidence. Comment est-ce possible? 

« Des drains français qui font le tour de l’immeuble et qui débouchent sur de petites pompes installées dans les quatre coins, ainsi qu’une couche de feuille de plastique (polythène) entre son mur et le muret de sacs de sable », a expliqué TVA Nouvelles.

Marc Legault a su tirer profit de ses connaissances d'ingénieur pour arriver à protéger sa maison. 

« Le polythène est le vrai sauveur, parce qu’il agit comme membrane imperméable qui entoure la maison et empêche l’eau de passer beaucoup plus efficacement que les sacs de sable », a-t-il expliqué.

« Grâce à ce système, on a juste dû utiliser 3 600 sacs de sable pour isoler la maison. Lors des inondations de 2017, ma famille en avait utilisé 8 000 et il y avait un pied de moins d’eau. Sans les drains et le plastique, il nous en aurait fallu au moins 16 000 cette année », a-t-il poursuivi.

Les voisins de Marc Legault sont épatés par ce qu'il a fait. 

« On devrait organiser des cours pour le voisinage où Marc nous enseigne sa méthode pour protéger sa maison des eaux. Ça pourrait servir à pas mal d’entre nous », a dit Enos Lombard à TVA Nouvelles. 

Partager sur Facebook
85 85 Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Capture d'écran