Elle transforme sa maison en décorant comme un conte de fée pour ses enfants

Elle s'est inspirée des rêves de ses enfants.

Les Maisons
Photo : Chris Wood

Si en regardant la façade, on pense que la maison de Tilly Marchant est comme n'importe quelle autre, il suffit d'entrer à l'intérieur de la propriété de trois chambres à coucher pour avoir l'impression de faire partie d'un conte de fée, rapporte le site web Oxygen Buz

La mère de famille s'est inspirée des rêves de ses enfants pour imaginer un décor féérique. 

La maison située à Portsmouth a mis neuf ans à être rénovée.

« Notre maison se trouve au milieu d’un quartier difficile, mais vous pouvez créer de la magie où que vous viviez », explique Mme Marchant. 

Pour la chambre de sa fille de neuf ans, Marla, la mère de famille a décidé de s'inspirer de la forêt en utilisant de vrais troncs d'arbres. Pour son autre fille de six ans, Rigby, c'est plutôt la jungle qui est à l'honneur avec un lit en forme de cabane. 

« Je suis obsédée par les chambres d’enfants. En grandissant, j’avais toute latitude pour décorer ma chambre. Au début, c’était un boudoir indien, puis j’ai opté pour le thème de la mer et mes parents me laissaient faire ce que je voulais parce qu’ils avaient aussi le sens de l’aventure en matière de décoration intérieure », se souvient Mme Marchant. 

« Les enfants et moi avons réorganisé leurs chambres pendant la pandémie. Nous ne pouvions pas sortir, alors nous avons décidé de faire entrer la nature à l’intérieur », ajoute-t-elle. 

« Nous avons discuté de ce qui nous manquait le plus – les vacances manquaient à Rigby et les promenades en forêt à Marla – puis ils ont dessiné leurs idées. Le sentiment d’être à l’extérieur était essentiel et ma règle d’or est que si cela fonctionne dans la nature, cela fonctionnera dans une pièce », poursuit la mère de famille. 

Marla a dessiné son lit, et sa mère a donc créé un lit surrélevé avec l'aide d'un ami menuisier. On retrouve même des espaces de rangement sous le lit, cachés par des panneaux. 

Photo : Chris Wood
Photo : Chris Wood

Les murs ont été vieillis grâce à du lait de chaux et des nuages ont été dessinés au plafond.

« C’était une torture pour le cou – j’ai eu tellement de peine pour Michel-Ange par la suite », dit la mère de famille.

« J’ai appris à connaître tous les antiquaires et les brocanteurs de la région et ils savent que je suis toujours à la recherche d’une bonne affaire ou d’un cadeau ! », poursuit-elle. 

Photo : Chris Wood

« D’autres parents me disent : "Mon enfant est allé chez vous et ils veulent désespérément les chambres de vos enfants !" J’aimerais que les gens soient plus audacieux avec les chambres d’enfants, elles sont si souvent oubliées. Je veux que Marla et Rigby aient des souvenirs extraordinaires de leur enfance, allongés dans le hamac ou blottis dans leur lit caché, car j’ai des souvenirs fabuleux de ma propre enfance », raconte la maman. 

« Je les dessine dans ma tête et j’utilise des couleurs qui fonctionnent bien dans la nature. J’aime l’art et je suis une maximaliste, mais il n’est pas nécessaire d’étudier l’art pour être créatif. Si vous voulez peindre quelque chose, faites-le ! »

Photo : Chris Wood
Photo : Chris Wood

« Le lit m’a été donné par un ami et j’ai trouvé les portes sur eBay. Je ramasse aussi dans la rue des objets que les gens ont jetés. J’ai sauvé une commode ancienne, des statues et de vieux cadres qui ont l’air fabuleux avec de nouvelles peintures à l’intérieur », énumère-t-elle.

Photo : Chris Wood
Photo : Chris Wood