Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

Changement important pour certains propriétaires à Montréal

La Ville veut leur venir en aide.

Les Maisons

Afin d'aider certains propriétaires à faible revenu, la Ville de Montréal espère leur offrir de reporter le paiement de leurs taxes foncières, rapporte le journal 24 heures.

Ainsi, les ménages concernés pourraient ne pas avoir à payer l'augmentation de leur compte de taxes avant la vente de leur propriété et avoir une facture toujours stable d'ici les prochaines années.

Mais combien doit toujours une personne pour être considérée à faible revenu ? Dans les villes de plus de 500 000 habitants comme à Montréal, ce seuil est de 22 060 $ pour une personne seule, d'après Statistique Canada. Cela représentait un ménage sur cinq dans la métropole en 2021.

Mais alors que l'inflation se fait toujours galopante, l'opposition estime qu'il faut alléger le fardeau fiscal des Montréalais moins nantis. 

Ainsi, Ensemble Montréal réclame à l'administration Plante de geler les taxes pour les aînés à faible revenu jusqu'à ce qu'ils vendent leur propriété. 

L'administration Plante a accepté mardi cette proposition durant le conseil municipal et a élargi cette requête à tous les propriétaires à faible revenu. 

Cela réalise donc une promesse électorale de 2021, où Valérie Plante promettait de mettre sur pied un programme de report de taxes pour les propriétaires à faible revenu. 

« La Ville de Montréal ne possède pas les pouvoirs pour mettre en place un programme de report d’impôts fonciers à elle seule », a toutefois souligné l'administration Plante dans son amendement à la motion d'Ensemble Montréal. 

« Le report de la taxe foncière est extrêmement important [...]. Mais surtout il faut le dire, ça ne se réglera pas par la Ville de Montréal, on a absolument besoin du gouvernement du Québec », a ajouté la conseillère Caroline Bourgeois.

Rappelons que, pour 2023, la hausse des taxes à Montréal est de 4,1 %. Il s'agit de la plus forte augmentation depuis 2011.

Articles recommandés:

Ne manquez rien des dernières propriétés mises sur le marché et des nouvelles du marché immobilier
Ne manquez rien des dernières propriétés mises sur le marché et des nouvelles du marché immobilier