Des personnes âgées expulsées de leur logement pour qu'il soit transformé en location sur AirBnb

Ils ont reçu un avis trois jours après l'adoption d'une loi censée les protéger.

Les Maisons

Les rénovictions sont un véritable fléau un peu partout au Canada. Au Nouveau-Brunswick, un couple d'aînés et leur voisin devront déménager après avoir été évincés de leur appartement, qui sera transformé pour le louer durant de courtes durées, rapporte Radio-Canada

En décembre dernier, ils s'étaient d'abord opposés à une augmentation de loyer de 67 %. Cet automne, ils devront à contrecoeur quitter leur logement. 

« Nous sommes dévastés. Nous sommes sous le choc. Nous ne nous attendions vraiment pas à quelque chose comme ça », explique Pauline Tramble à la chaîne publique. 

La dame de 67 ans, son mari de 85 ans, et leur voisin de 83 ans ont reçu un avis lundi, soit seulement trois jours après que le gouvernement du Nouveau-Brunswick eut adopté une loi en vue de protéger les locataires contre des évictions sans raison valable. 

Pauline Tramble, 67 ans, son mari Charles, 85 ans, ainsi que leur voisin Tayfun Orkus, 83 ans, ont reçu l’avis de leur propriétaire lundi, trois jours seulement après que la province ait adopté une loi pour protéger les locataires contre les évictions sans motif valable.

« Nous allons convertir votre logement en location à court terme dès cet automne », est-il écrit dans l’avis, qui a été envoyé rapidement afin de permettre aux occupants de trouver un autre appartement, affirment les propriétaires. 

Le propriétaire a utilisé une clause de la lui qui lui permet de réclamer le départ des locataires si le bâtiment doit être « utilisé autrement que comme bâtiment résidentiel ». 

En décembre dernier, Pauline et son mari avaient reçu un avis annonçant une hausse de loyer de 675 $ par mois dès le 1er avril. Un loyer qui passe ainsi de 1 000 $ à 1 675 $ par mois.

Mercredi, une manifestation pour la défense des droits des locataires a d'ailleurs eu lieu à Moncton. Les protestataires réclament une révision des lois sur les rénovictions et le plafonnement temporaire des hausses de loyer. Ils veulent également faire interdire les évictions pour transformer les appartements en location sur AirBnb.