Faut-il vendre votre maison maintenant ou attendre ?

L'inflation est venue brouiller les cartes.

Les Maisons

Avec la hausse des taux d'intérêt hypothécaires et l'inflation, le nombre de ventes diminue au Québec et partout au pays. Est-ce le bon moment pour vendre sa maison, malgré ces conditions ? TVA Nouvelles s'est penché sur la question. 

Une étude de la Banque TD prédit que les maisons pourraient voir leur prix baisser d'environ 25 % l'année prochaine. Certains propriétaires voudraient donc devancer la vente de leur maison avant de voir ces baisses de prix devenir effectives dans la réalité. 

Toutefois, selon la courtière en immobilier Mélanie Bergeron, ces gens feraient mieux d'attendre, spécialement si leur propriété a été achetée durant la crise sanitaire. 

« J’ai des clients à qui je disais: écoute, tu paies trop cher. Tu paies un prix plus élevé, il faut que tu sois sûr de la garder quelques années la maison, il ne faut pas la vendre dans un an avec tous les frais que ça occasionne un déménagement », a-t-elle raconté lors de son passage à LCN.

« C’est clair qu’en immobilier, plus on étire le délai avant de revendre, mieux c’est », poursuit-elle.

 Elle précise que le marché est toujours à l'avantage des vendeurs. Toutefois, les acheteurs ont plus de marge de manoeuvre pour prendre le temps de prendre leur décision. 

« Oui, c’est un marché de vendeurs, mais il y a un petit peu plus d’efforts à faire pour que ce soit un coup de cœur, contrairement à il y a un an où les acheteurs achetaient pratiquement les yeux fermés », observe Mme Bergeron.