La baisse des prix des maisons risque d'enfin faire baisser les loyers

Une solution à la crise du logement ?

Les Maisons

Alors que le prix des maisons au Canada pourrait baisser de 25 % d'ici l'année prochaine, selon une étude économique de la Caisse Desjardins, le prix des loyers pourrait également baisser, rapporte Narcity

C'est du moins ce que croit Marc Lefrançois, courtier immobilier pour Royal LePage.

« Il y a deux facteurs qui jouent sur la location, vous avez l'offre et la demande locatif. [...] Il y a plus de personnes qui sont capables de louer que de biens disponibles. C'est le jeu de l'offre et de la demande. Les propriétaires essayent d'augmenter les prix de location, même si c'est réglementé. Mais il y a un autre facteur et c'est le prix de la propriété » a-t-il expliqué à Narcity.

D'ailleurs, Desjardins croit que le prix des maisons pourra baisser entre 20 et 25 % d'ici l'année prochaine. 

« Si, tout d'un coup, les propriétés baissent, je ne sais pas jusqu'à quel point on va voir les loyers baisser en prix, mais l'augmentation qu'on voyait et qui était beaucoup trop rapide pour les locataires va arrêter. Les prix vont être stabilisés », a ajouté M. Lefrançois, qui prédit qu'il n'y aura pas de fortes hausses de loyers comme on a connu durant la pandémie. 

« Ce qu'on a eu pendant la pandémie, c'était exceptionnel. [...] On va revenir sur un marché où chaque maison va se négocier, chaque loyer va se négocier. Les locataires vont être capables de dire parfois : '' moi, je t'offre 1 200''. Et le propriétaire dira : ''moi, je t'offre 1 300 $ par mois''. Puis, ça va se négocier », a-t-il illustré.

« Depuis deux ans, c'était le propriétaire ou le vendeur qui faisait la loi. Il faisait ce qu'il voulait et ça, cette période-là, pour celles et ceux qui voulaient en bénéficier, cette période-là, c'est terminé », a-t-il terminé au sujet des maisons à vendre.