La nouvelle hausse du taux directeur va faire mal !

Préparez-vous à vous serrer la ceinture

Les Maisons

Après que la Banque du Canada eut de nouveau haussé son taux directeur mercredi, de nombreux Québécois risquent de devoir réviser leur budget. Une hausse qui risque de ne pas être la dernière, rapporte le Journal de Montréal

Rappelons qu'en seulement quelques mois, la Banque du Canada a fait exploser son taux directeur de 0,25 à 3,25 %. Ainsi, tous ceux qui ont une dette, que ce soit une hypothèque, une marge de crédit, un prêt ou une carte de crédit, risquent de voir la différence sur leur portefeuille. 

«Ça s’en vient de plus en plus réel dans la poche des emprunteurs», a expliqué le directeur hypothécaire au Québec chez Ratehub.ca, Philippe Simard, en entrevue au Journal de Montréal.  Par exemple, le paiement sur une hypothèque de 350 000 $ avec un escompte de 1 % sur le taux variable était de 1 390 $ en janvier dernier. 

Avec les nouvelles hausses de taux, le paiement actuel se situe plutôt à 1 927 $. Une hausse de 39 %.

« C’est exactement le but de la Banque du Canada. Ils veulent que les gens arrêtent de consommer. Avec un trou de même dans le budget, c’est sûr qu’il y a un impact », souligne M. Simard. 

« Il est clair que plusieurs propriétaires devront se serrer la ceinture pour rencontrer l’augmentation depuis mars dernier de presque 1000 $ par mois », ajoute de son côté le syndic Pierre Fortin, président de Jean Fortin & Associés, en entrevue au quotidien montréalais. 

Avec ses hausses de taux successives, la Banque du Canada souhaite mettre un frein à l'inflation galopante. Mercredi, elle affirmait déjà que son taux « va devoir augmenter davantage » pour ramener l'inflation à 2 %.