Les prix des chalets vont bientôt baisser au Québec

Une bonne nouvelle pour ceux qui veulent déménager dans la nature québécoise.

Les Maisons

Alors que le prix des chalets a explosé durant la pandémie, l'engouement commence à diminuer, rapporte le Devoir

Ainsi, selon un rapport de Royal LePage publié mardi, le prix des maisons situées non loin des pentes de ski devrait baisser d'environ 7 % en 2023. Ailleurs au Canada, la baisse devrait être plutôt de 3 %.

En comparaison avec 2021, le prix médian d'un chalet situé près d'un domaine skiable a connu une hausse d'environ 14 % au Québec. Il en coûte ainsi en moyenne 488 600 $ pour une telle propriété. Toutefois, dès l'année prochaine, le prix devrait redescendre à 454 398 $.

Les baisses de prix devraient être plus marquées dans certaines régions. Ainsi, à Val-Saint-Côme et au mont Garceau, les propriétés devraient voir leur prix chuter de 12,5 % en moyenne l'an prochain.

Cette baisse est évaluée à 10 % pour Mont-Tremblant, Stoneham et Lac-Beauport, à 8 % pour le mont Sainte-Anne, à 5,5 % pour Bromont. Finalement, la baisse envisagée à Bromont est de 5,5 %; de 5 % à Saint-Sauveur, de 4 % à Sutton et de 3 % à Orford.

« On a atteint un sommet. Depuis deux ans, les prix ont fortement augmenté et, là, on est en haut de la montagne. Est-ce que la descente est aussi abrupte que la montée ? La réponse est non. C’est normal de voir un ajustement s’opérer », explique en entrevue au Devoir Eric Léger, courtier immobilier agréé chez Royal LePage Humania, dans les Laurentides. 

Il observe d'ailleurs une tendance à la réduction des prix de la part des vendeurs. Des réductions « très intéressantes » pour les acheteurs, dit-il. « Dans certains cas, on voit des réductions de 30 000 $, de 50 000 $, voire de 100 000 $ dans certaines fourchettes de valeurs ». 

Toutefois, ailleurs au Canada, il en coûte beaucoup plus cher pour acheter un chalet. Ainsi, le prix moyen en 2022 était de 1 042 700 $, soit 15 % de plus qu'en 2021. Les prix des chalets hors Québec devraient également voir leur prix baisser, mais la baisse sera moindre, évaluée à 3 %, d'après Royal LePage. Ainsi, en 2023, le prix moyen d'un chalet hors Québec devrait plutôt être de 1 011 451 $.