Une baisse de prix des maisons est prévue dans les prochaines semaines

Re/Max y est allé de ses prédictions.

Les Maisons

Premiers acheteurs, il y a de l'espoir ! La société Re/Max Canada prévoit que les maisons verront leur prix chuter de 2,2 % en moyenne d'ici la fin de l'année, rapporte La Presse canadienne

Selon le plus récent rapport de Re/Max Canada, cela sera valable pour la période allant de septembre à décembre 2022, notamment en raison de l'inflation et de la hausse des taux d'intérêt. 

Comme les taux hypothécaires ont connu une forte hausse, cela se répercute également sur le coût d'emprunt des acheteurs, qui lui aussi a augmenté.

« Cela offre un certain répit face à la demande sans précédent et aux augmentations de prix insoutenables que nous avons observées partout au  Canada jusqu'en 2021 et au début de 2022 », a déclaré le président de Re/Max Canada, Christopher Alexander.

Toutefois, cette situation ne devrait pas durer... « Cependant, l'accalmie actuelle du marché n'est que temporaire. D'ici à ce que l'offre de logements augmente, ces cycles d'expansion et de repli seront probablement récurrents », a ajouté M. Alexander.

Ainsi, à Vancouver, les prix devraient baisser de 3,0 %. À Toronto, la baisse sera plus prononcée avec des prévisions de 6,3 %, pour culminer à Winnipeg avec une chute de 8,0 %.  

Mais d'autres marchés devraient plutôt voir le prix des maisons hausser entre 1,5 et 7,0 %. C'est le cas pour la région de Calgary, qui devrait connaître une augmentation de 3,0 %, Edmonton (1,5%) et Saint-Jean à Terre-Neuve, de 7,0 %. 

D'après l'Association canadienne de l'immeuble (ACI), le prix des maisons devrait augmenter en moyenne au Canada de 4,7 % et se situera d'ici la fin de l'année à 720 255 $. D'ici 2023, il devrait encore connaître une hausse de 0,2 %, pour se chiffrer à 721 814 $.