Trucs et Astuces : Il sauve son chalet grâce aux recommandations de la SOPFEU

Il sauve son chalet grâce aux recommandations de la SOPFEU

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Maisons dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'un violent incendie fait d'importants dégâts dans le secteur de Chute-des-Passes, un homme est parvenu à sauver son chalet grâce aux recommandations de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU)

C'est Le Quotidien qui rapporte l'histoire de Frédéric Waltzing, un homme qui possède un chalet dans le secteur de Chute-des-Passes où un violent incendie fait d'importants dégâts. Toutefois, il a réussi à sauver son chalet des flammes alors que plusieurs autres ont été détruits par cet incendie. Il explique que c'est grâce aux recommandations de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) qu'il a pu sauver son bien. Il les avait appliqués dès sa construction.

Cela explique pourquoi, il n’était pas inquiet par cet important incendie. «C'était impressionnant, mais on était confiant que ça allait passer. On a construit le chalet en suivant toutes les recommandations de la SOPFEU. Tout est en place pour faire face à un feu de forêt et on a vu que le résultat est concluant. Le chalet était dans le pire du feu et le chalet a résisté, simplement en mettant les recommandations de la SOPFEU en application. Le toit et les murs sont en tôles, le chalet est fermé du bas et on est au sol minéral tout le tour. On a une bonne preuve que les recommandations sont bonnes et que ça marche», a-t-il confié au Le Quotidien.

Crédit photo: Frédéric Waltzing Facebook

Toutefois, Le Quotidien précise que son chalet n'est pas indemne pour autant. «Je sais qu'il y a des dommages parce qu'on a vu des explosions sur les caméras, mais on voit que le chalet est encore debout», a admis Frédéric Waltzing. Il estime cependant que son chalet aurait pu le protéger s'il s'y trouvait au moment de l'incendie. On aurait pu s'y réfugier. J'ai toutes les données, la température, le CO2 et les décibels. Tout était sécuritaire, pas idéal, mais on aurait été en sécurité.»

Le Quotidien indique que selon les informations disponibles sur le site de la SOPFEU, cet incendie aurait été provoqué par  l'activité humaine. Une situation qui désole Frédéric Waltzing, surtout que cela est interdit. «On a une certaine rage envers la négligence des gens. Les interdictions de feu ne sont pas là pour le plaisir ou pour empêcher les gens de s'amuser. C'est une mesure de sécurité». 

Voici une capture d'écran à 22 h 01 le 19 juin dernier. 

22 h 02

22 h 04

22 h 08

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Quotidien · Crédit Photo: Facebook