Trucs et Astuces : Un couple du Saguenay vend tout ce qu'il a ou presque pour vivre dans un van

Un couple du Saguenay vend tout ce qu'il a ou presque pour vivre dans un van

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Les Maisons dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un  couple du Saguenay a vendu tout ce qu'il avait ou presque pour vivre dans un van. Un changement de vie radical que les deux amoureux ne semblent pas du tout regretter. Une belle aventure qui risque d'en inspirer d'autres.

C'est Le Quotidien qui rapporte l'histoire de Sylvie et Émile Tremblay, un couple originaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean qui a vendu tout ce qu'il avait ou presque pour réaliser leur rêve: vivre dans un van. Ils ont entamé les démarches de cette nouvelle vie il y a deux ans, précise le quotidien. Ils ont commencé par acheter un van qu'ils ont modifié selon leurs besoins. C'est depuis le mois de janvier dernier que leur nouvelle vie a débuté. Désormais, ils vivent, travaillent et voyagent uniquement dans leur van.

Cependant, tout n'a pas été aussi facile que ça en l'air pour Sylvie et Émile Tremblay, explique Le Quotidien. Ils ont notamment dû s'entendre avec leurs employeurs pour pouvoir travailler à distance même si leurs postes ne s'y prêtaient pas forcément. «On a ajusté toutes nos affaires pour être capable de travailler à distance. Maintenant, c’est plus commun, mais on a parlé de ça à nos patrons il y a à peu près un an, un an et demi et on avait l’air un peu bizarre», détaille Sylvie.

Une fois cette autorisation obtenue, ils ont pensé à installer dans leur van un bureau qui se transforme en lit en moins de 3 minutes. «On a acheté un véhicule de livraison qui était vide. On avait vu des vidéos de gens sur YouTube qui faisaient ça. On a appris comment convertir, isoler, comment installer une douche, on a tout appris au fur et à mesure », précise Émile. 

Si le début de cette aventure a nécessité une période d'adaptation, ils ne regrettent pas leur choix. «On s’habitue. Parfois, quand tu te tournes trop vite, tu sais que tu peux te cogner la tête sur un panneau. On s’habitue aussi à laisser de côté l’intimité. Il faut faire des petits compromis, mais on s’habitue, je ne vois pas de problèmes», confie Émile. Pour Sylvie, le couple se connait bien et ce qui fait leur force. «Ça devient comme naturel, on sait toujours quand l’autre a besoin de plus d’intimité ou d’espace. On peut faire y arriver même si c’est plus petit. Parfois, on va marcher par exemple».

Ils ont expliqué au quotidien que cette nouvelle vie les fait sentir libres. «Ce qu’on aime, c’est que nous n’avons plus grand-chose. Avant, on avait un bungalow, deux autos, un terrain. On passait beaucoup de temps à entretenir notre maison et à tondre le gazon. Ce qu’on aime maintenant, c’est que tout notre temps libre, on le passe à vivre des choses. C’est ça qui nous fait "triper". On n’a plus beaucoup de choses, donc on n’a plus grand-chose à s’occuper», souligne Sylvie. «Tu te lèves, tu as un beau lever de soleil, tu travailles, tu finis de travailler et il y a une plage à côté. Dans le fond, on vit là où l’on se stationne et notre maison est là où on la stationne. C’est vraiment intéressant pour ça», conclut Émile.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Quotidien · Crédit Photo: Instagram